Contact
Accueil
Scroll
Aucun élément trouvé

Bouwformules

En quoi consiste le béton préfabriqué, concrètement ? Nous nous ferons une joie de vous expliquer toutes les propriétés techniques de notre produit et de vous présenter brièvement l’histoire du préfabriqué.

Plus d'informations ? Contactez-nous !

Construction préfabriquée en résumé

Willy Naessens Bâtiments Industriels vous offre une gamme d’éléments et de techniques de construction de qualité supérieure. Et ce, grâce à une production en interne de tous les éléments de la structure de votre projet.

Les fondations

Les semelles de fondation vous réservent une solution efficace si la couche portante du sol est peu profonde : nous plaçons les colonnes dans des puits ou les injectons dans les fondations. En dessous se trouve une couche de béton de sable ou de béton pur. Si des fondations sur piliers sont prévues, nous installons les semelles sur du gravier ou de faux puits. La couche portante est plus profonde, la masse est imposante ou les assemblages doivent être fortement limités ? Nous pouvons fonder la structure sur des piliers.

Colonnes en béton

La structure en béton se compose de colonnes et de poutres en béton précontraint ou armé. Grâce à la haute flexibilité d’une ossature en béton, le bâtiment peut revêtir de nombreuses formes. Que diriez-vous, par exemple, d’une structure hybride avec des profilés en acier ? Concrètement, les charges sont reportées par la poutre vers une charge verticale qui est à son tour transmise à la fondation. Quant à la hauteur des colonnes, elle peut s’élever à un seul ou plusieurs étages. Dans ce dernier cas, les colonnes sont pourvues de consoles. Nous pouvons, par ailleurs, calculer les dimensions des colonnes en concertation avec le bureau d’études. La manière de concevoir la stabilité générale du bâtiment détermine, en effet, dans une large mesure les sections des colonnes.

Aucune limitation grâce aux colonnes en béton préfabriqué
Nous pouvons doter d’emblée les colonnes de matériaux supplémentaires tels que :

  • des montants en T ou L en acier pour fixer les panneaux de façade au-dessus du toit;
  • des profilés en acier verticaux pour fixer les caissons du revêtement de façade métallique ;
  • des rails d'ancrage pour fixer des panneaux de façade ;
  • des gaines d’attente pour encastrer les armatures d’attente des fondations ;
  • des armatures d’attente ou douilles sur la tête de colonne pour réaliser la liaison des poutres ;
  • des tubes d’évacuation des eaux pluviales complètement coulés dans la colonne pour une efficacité d’entretien et une meilleure durabilité.

Poutres en béton

Deux types de poutres en béton existent : les poutres en béton armé et les poutres précontraintes. 

Les poutres en béton armé servent de poutres d’étage, de fondation ou de toiture. De section rectangulaire, elles sont généralement posées de manière isostatique. Nous pouvons par ailleurs les doter d’armatures d’attente pour accueillir les poutres ultérieurement. 

Quant aux poutres IV (poutres précontraintes), elles font office de poutres de toiture : leur pente assure, en effet, l’écoulement des eaux. Leur hauteur variable permet en outre d’économiser les matériaux. Autant dire qu’il s’agit de la solution la plus abordable pour les bâtiments industriels. Épinglons aussi les poutres BX, également précontraintes : une alternative en cas de charge trop imposante pour les poutres en béton armé. Des pannes de toiture en béton seront prévues si les distances entre les portiques sont importantes et que des poutres secondaires sont nécessaires pour supporter le matériau de toit.

Brochure technique

Vous souhaitez plus d'informations ? Téléchargez notre brochure technique.

Téléchargez